Isodôme

Isodôme a été le nom du projet initial

Mon domus optimus est un dôme bien rond avec ses grands cercles et ses ouvertures réparties, rustique et traditionnel quant à sa réalisation et posé sur un muret circulaire.

Dome Structure F3 5 branches
Une enfance géométrique ? un jeu de cubes ? Diogène et son tonneau ?
Retrouver le lien entre l’homme et son abri, dépasser le trivial pour aller vers l’essence du foyer.
Gamin, j’aimais dessiner en m’ennuyant pendant les cours et j’aimais la géométrie.

J’ai rêvé une maison symbiote. Une coquille où vivre en osmose.
Une maison neuve et une charpente en bois, vitrée dans des proportions habituelles, mais avec une orientation optimale pour récupérer un peu de soleil d’hiver.
Comme un bateau mis à l’envers sur la grève pour protéger des éléments.

Du rêve à la réalité

Tous ces éléments m’ont fourni de quoi remplir l’argumentaire pour le permis de construire. Le lieu choisi finalement a été le pays rural et cathare où je résidais déjà, celui de la vallée du Rance, à cheval sur les départements du Tarn et l’Aveyron.
Dame St Sernin Sud-AveyronC’est aussi en Rouergue méridional, le pays des statues-menhir,
vestiges d’une civilisation implantée en ces lieux il y a 4 000 à 5 000 ans.

J’ai exploré quelques terrains et celui qui m’a plu est en lisière d’une forêt de châtaigniers. Avec un chemin d’accès possible (et ensuite réalisé), l’eau, l’électricité.
Mais si on est protégé de la plupart des vents, par contre en étant sur le versant Nord du coteau, l’ubac, l’ensoleillement de la fin de l’automne et du début de l’hiver est réduit. Avec les bois autour, en décembre le soleil au plus bas passe au ras de la colline, mais « hachuré » par les arbres. il n’aurait pas le rayonnement suffisant pour alimenter des panneaux photovoltaïques pendant quatre mois. C’est un défi et on est à l’affut de solutions fiables et d’un coût raisonnable pour devenir autonomes en électricité. A suivre…
Depuis 5 ans, on a internet, 860 Kbits c’est pas royal mais ça nous suffit.

Isodome-contact-1982-6
En 1981, quand tous les feux administratifs et financiers ont été mis au vert, je suis passé du terrain à l’éclosion.
Une dalle, des fondations, un muret bien drainé qui éloigne l’humidité et facilite le passage de la porte d’entrée.
La coque, charpente boulonnée et volige clouée, réalisée en prenant le temps qu’il faut. Pour la couverture d’un dôme en bois, une solution éprouvée, documentée et disponible localement existait, celle du bardeau bitumé (shingle).image-15

J’ai habité pendant une année entière dans une caravane à coté du chantier, avec ma fille ainée. Sur place à pied d’œuvre dès le matin, la vie d’autoconstructeur s’est déroulée en bon voisinage.
Aménagements intérieurs, extérieurs et techniques, il n’a fallu rien oublier de tout ce qui fait une maison.
Il y a un stade d’avancement des travaux où on devient impatients d’aménager.
Ce qui fut fait et apprécié.

Et puis

Il m’a fallu bouger pour gagner ma vie après quelques années, ce fut une assez longue mise en veille de ce chantier là. J’y suis de retour depuis 2011 et Maryvonne y vit avec moi. Une grosse rénovation de la couverture et de l’isolation a été nécessaire et réalisée en 2014.
En 2015, on a fait poser un plancher isolé également pour recouvrir la dalle en ciment, voilà, c’est fait et d’autres améliorations sont prévues.
Vous trouverez plus de détails dans les pages du chantier.Dome Nature-25-web

Des projets, une maison, ce n’est jamais fini. Et là dessus un dôme est particulier en ce sens où son architecture principale est fixée; on peut construire en dehors, ou à l’intérieur, mais agrandir ou passer à travers la coque est plus délicat.
A moins d’aboutir à la notion de « déconstruction » d’un DG,  regardez l’exemple de « la maison du peuple« .

< Précédente  ___________   ^ Retour à Dôme Habité   ______________  Continuer >